L’actu

Devenons nous plus proches du cyborg que de l’animal ?

POUR NOEL, LES ZAMPANOS
A PARIS…

Nous avons besoin de vous.

 

Bonjour,

– Nous sera-t-il permis de jouer des spectacles en présence d’animaux domestiques dans l’avenir ?
–  Souhaitons-nous continuer à coexister avec les animaux qui forment l’ossature de notre humanité ?
– Souhaitons-nous abandonner notre animalité pour accéder au rang de cyborg ?

Ce sont ces questions sociétales, de fond, que nous souhaitons soulever avec notre spectacle « innocent » La Comédie des Animaux.

Ces questions, nous les suggérons poétiquement. Nous mettons simplement en image, une relation existentielle de complicité avec des animaux issus d’espèces différentes de la nôtre.

Nous démontrons que les animaux dans les cirques ne sont pas systématiquement maltraités. Nous n’entretenons pas, un rapport de maître à esclave avec eux.

Pour ces raisons nous avons décidé de jouer pour Noël, en autodiffusion, La Comédie des Animaux au centre de Paris.

Vous qui suivez notre travail et qui appréciez notre démarche, pour y parvenir, nous aurions besoin de votre aide.

Vous pouvez nous aider si vous le souhaitez, sous différentes formes :

−En venant assister à l’une des séances du spectacle.
– En relayant cette information, (vous pouvez télécharger la présentation La comédie des animaux à Paris Paris  ici . )
voici le lien vers l’événement  facebook 
Et voici le lien vers la page 
– si vous êtes bricoleur(se) et artiste, nous avons besoin de décors – habitation pour nos animaux. Nous les placerons dans leur parc de détente. Il faut qu’ils soient légers, pliables et sur le thème du cirque)

Si vous êtes sur Paris, nous allons aussi avoir besoin de volontaires.

  • pour nous aider lors du montage du chapiteau le 10 décembre et lors de son démontage le 6 janvier. Un teaser du montage de notre chapiteau fabriqué maison (3:0) se trouve sur : https://vimeo.com/352023001
  • pour la communication : distribution flyer, pose d’affiches dans différents lieux, la billetterie et au placement avant les spectacles mais aussi dans nos relations avec la presse. …etc.
  • et éventuellement sous forme de don, cliquer ici , (financièrement nous n’avons aucune aide pour cette action où nous prenons beaucoup de risques).

Si vous souhaitez nous aider et partager avec nous cette aventure, n’hésitez pas à nous contacter par mail à l’adresse suivante : leszampanos@orange.fr

C’est avec grand plaisir et beaucoup de convictions que nous venons jouer la « Comédie des animaux »  sous notre petit chapiteau chauffé de 75 places dans le square du sergent Aurélie Salel (ex square sorbier) Paris 20ème du 14 décembre 2019 au 5 janvier 2020, en pleine controverse sur les spectacles de cirque avec des animaux…(sauvages ?).
– Une bande annonce de notre spectacle (de 1.23 mn) se trouve sur : https://vimeo.com/375259944

 

           C’est avec grand plaisir et beaucoup de convictions que nous venons jouer la « Comédie des animaux »  sous notre petit chapiteau chauffé de 75 places dans le square du sergent Aurélie Salel (ex square sorbier) Paris 20 ème du 14 décembre 2019 au 5 janvier 2020 *, en pleine controverse sur les spectacles de cirque avec des animaux…(sauvages ?).

Ce spectacle, nous raconte la fabuleuse histoire de Léonard un canard qui fait un rêve étrange. Celui d’inventer son propre cirque, un cirque avec tous ses amis, des animaux qui sortent de leur conditionnement.

Ce sont : Vassilissa (une lapine) ; Hector : (un cochon d’inde) ; les frères Krakozzz  (trois rats) ; la Castafiore, Espéranza, Mme Pidou (trois poules) et Mr Pidou (un coq). Il y a aussi la Schramine (une hamster naine) qui fait le voyage depuis les îles de l’Indonésie ; Mlle. Griotte (une chienne) et Spoutnik, un OVNI (d’origine humaine).C’est une histoire où, par magie, le réel est bouleversé, à condition que le spectateur abandonne pour un temps, au passage du miroir, sa rationalité. Qu’il suspende consciemment son incrédulité pour accepter de vivre durant un moment une histoire anthropomorphée, où des animaux domestiques prennent la parole.
Alors, l’impossible devient possible, c’est comme un dessin animé ….

Mais c’est un spectacle bien vivant !

Nous jouons depuis 23 ans avec des animaux domestiques et nous pensons que cela donne une dimension cosmique à nos spectacles. L’humain n’est pas le seul dans la lumière, au centre de la scène. D’autres formes de vie l’entourent et il compose avec elles. Nous prenons de la distance vis-à-vis de notre domination sur les éléments naturels et c’est ce qui fait la spécificité et le succès de nos spectacles.

« Vivre avec des animaux, c’est aussi composer avec des êtres sensibles différents de nous ; rire ou s’émouvoir de ce que nous comprenons d’eux ; se sentir vivant en les voyant vivre, et en même temps percevoir la fragilité de nos existences – en fait, se sentir pris dans le mouvement de la vie et de la mort », Christine Froissac- Eleveuse de Bovins.

Nous revendiquons ce rapport sensible et organique que nous entretenons avec les différentes espèces animales, cette complicité qui, par magie nous unit à notre nature, nous permet de garder les pieds sur terre dans un monde qui se virtualise.

 Contrairement à ce qui est reproché en général aux cirques traditionnels, nous souhaitons avec « la comédie des animaux », démontrer que l’on peut entretenir des relations de complicité, de douceur, de respect, et de jeu entre les différentes espèces animales et l’espèce humaine… le spectacle de cirque peut aussi être le lieu de la culture de l’empathie et de la relation sereine avec des êtres vivants différents de nous.
Tout est affaire de discernement.

Un cirque avec des animaux domestiques dans Paris, – un acte politique, un art contemporain.

 L’épaisseur temporelle des 15 000 ans dans laquelle se sont tissés les rapports entre l’espèce humaine et les autres espèces animales devenues domestiques représente l’ossature de notre humanité. Le courant abolitionniste, en partie subventionné par la silicon Valley veut abolir ce rapport de domestication basé sur l’appartenance, car ils le comparent à de l’esclavage. Nous constatons de grandes similitudes entre cette pensée antihumaniste et la pensée transhumaniste. Nous nous opposons à ce que les grandes fortunes qui investissent dans la fabrication, sous licence, du vivant et de nos modes de vie, (viande in vitro, miel sans abeilles…trans-humanisme…) nous imposent avec des techniques de marketing, un devenir qu’il nous appartient collectivement de construire.

Une pétition en ligne précise nos convictions, n’hésitez pas à la signer et à la faire circuler.
https://www.mesopinions.com/petition/animaux/refusons-etre-traites-esclavagistes-pretexte-possedons/74802

Si vous souhaitez nous écrire ou recevoir nos nouvelles (quelques fois dans l’année), envoyez nous un mail à l’adresse : leszampanos@orange.fr
Vous pouvez à tous moments vous désabonner en cliquant en bas du mailing, ou utilisez le formulaire dans contact : http://www.zampanos.net/?page_id=23